La Magnanerie

 

Circuit en voiture dans le Sud Luberon.

Les villages pittoresques.

 

 

 

A travers ce circuit, vous allez découvrir les pieds du Luberon à travers ses villages pittoresques connus et reconnus pour l’atmosphère méridionale qui y règne et pour les sentiers de promenade qu’ils proposent dans les pinèdes verdoyantes et plus loin les belles montées pour les plus courageux au sein d’une campagne sauvage mais balisée pour vous repérer.

Sortez et dirigez-vous en direction du centre du village d'Ansouis. Le village est dominé par son château qui agite fièrement son drapeau. De l’autre côté de la route, vous pourrez voir la Vieille Fontaine entièrement illuminée si vous avez l’occasion de repasser la nuit où l’on entend que le son de l’eau qui coule fraîchement alors qu’ailleurs le silence règne. Juste au-dessus d’elle se trouve la chapelle du château, attachante de par sa stature simplette, qui protège jalousement les lauriers roses plantés à côté de sa porte.

Prenez la direction de Lourmarin (D.135, D45 et D.27). Vous allez découvrir un petit village très apprécié pour son château, pour ses ruelles typiquement provençales et pour la renommée de ses personnalités comme Albert Camus ou Henri Bosco, tous deux enterrés dans le cimetière. De plus, ce village se trouve être l’un des rares qui propose un accès pour traverser le Luberon grâce à la Combe de Lourmarin, magnifique route escarpée entre deux falaises où la végétation a tous les droits et vous offre tout le long du chemin des départs de sentiers de promenade.

Après la visite de Lourmarin, continuez vers Vaugines par la D.56, route campagnarde qui longe le Luberon (sentiers de randonnée possibles). Entrez dans le village toujours tout droit jusqu’à ce que vous aperceviez sur votre gauche une église. Garez votre voiture : c’est le début des réjouissances. Votre visite commence par l’église paroissiale Saint-Barthélémy, célèbre pour avoir été le lieu de tournage d’une des scènes du film « Jean de Florette ». Si vous voulez vous promener, continuez la route qui monte et s’enfonce dans le Luberon. Faîtes également un tour dans le village pour vous plonger dans un dépaysement complet en flânant dans les ruelles provençales fleuries où les maisons et les escaliers pour y accéder sont réalisés avec cette pierre écrue et lumineuse issue de la carrière non loin du village.

Toujours au pied du Luberon, vous allez arriver au petit village de Cucuron (route D.56) où a également été tourné le film « Le Hussard sur le toit ». Cucuron, c’est le charme des vieilles pierres, d’une place ombragée de platanes centenaires qui coiffent de leur épais feuillage un étang à la fraîcheur inoubliable au cœur de l’été avec une vue imprenable sur le Luberon. C’est également une galerie d’art appelée Ocre Jaune où vous pourrez admirer des œuvres picturales (tél. : 04 90 77 28 52). C’est enfin un patrimoine : des lavoirs et fontaines, un beffroi, l’église Notre-Dame de Beaulieu et sur les hauteurs de la ville les vestiges du château, site unique pour sa tranquillité et le panorama qu’il offre. Le moulin à huile de Cucuron situé dans une grotte des remparts de Cucuron, vente sur place d'huile d'olive. Si c'est l'heure de dîner, le restaurants L'Étang, place de l'étang vous accueillera (Tel : 04.90.77.21.25, voir le page des bonnes adresses). 

Sortez du village et prenez la direction de Cabrières d’Aigues (D.189). En vous promenant dans le village, vous pourrez voir un bas-relief romain, témoignage du passé commercial de Cabrières dans le domaine viticole, ou encore un moulin à huile troglodytique. Reprenez votre voiture et suivez la route qui monte après le petit pont. Continuez tout droit et prenez ensuite sur votre droite (chemin en terre) pour rejoindre La Motte d’Aigues par les petits chemins ruraux et tranquilles. Le village de La Motte d’Aigues est célèbre pour son marché musical de 18h à 22h le jeudi sur la petite place à droite de l’entrée du village sous les cerisiers. Profitez en pour déguster un bon verre de vin à la coopérative vinicole.

Dirigez-vous ensuite vers Saint-Martin de la Brasque (D.42). Vous allez découvrir une particularité du village : le hameau Belle Etoile. Il commence par une belle petite église sur la gauche. Suivez cette route et vous vous enfoncez dans un autre monde. De belles maisons isolées, une végétation florissante et une âme dépaysante qui vole au-dessus de vous, invitant à la découverte d’une terre verte et rurale qui fait perdre le sens du temps. Au croisement, tournez complètement à droite pour rejoindre le village de Peypin d’Aigues par une route ombragée et éloignée des vagues de touristes.

Peypin d’Aigues est un petit village isolé du Luberon. vous y entrez par une allée ombragée de peupliers. Au croisement, montez vers le village, puis la première à gauche où a été construite un peu plus bas l’église Saint-Jérôme du 17e siècle, au milieu d’un champ à côté des vignes sur les hauteurs du village et qui fut la propriété des chanoines de la Cathédrale Saint-Sauveur à Aix en Provence.

Continuez les routes D.42 et D.33 en direction de Vitrolles. Vous montez au fur et à mesure en altitude dans la montagne herbeuse au ventre bombé, le Luberon, par le second accès permettant de le traverser. Au bout de cette petite route sinueuse qui rappelle celles des Alpes, vous découvrirez un village au charme simple qui propose un moulin à huile et son équipement ainsi qu’une magnifique bastide à admirer sur les hauteurs de la route qui mène à Céreste et où se situent des sentiers de promenade.

Enfin, votre journée se termine à la Bastide des Jourdans (D.216), petit village annonçant déjà la Haute Provence mais qui reste fièrement attaché au Luberon. Prenez le temps de découvrir les ruelles qui cachent des petits trésors comme un magnifique lavoir abrité, à côté d’un cours d’eau ou encore la chapelle Notre-Dame de la Limaye Cavalerie, du 13e siècle, sur les hauteurs du village qui tient son charme dans sa simplicité. Amateurs de peinture, faites un tour à l’atelier « la Bergerie du Passé » de Marie Pascale où sont exposées des toiles sur le thème des paysages et villages du Luberon (tél. : 04 90 77 83 61).

Retour vers Ansouis en passant par Grambois et La Tour d’Aigues (D.956), petits villages incontournables du Luberon, le premier grâce au charme de ses ruelles, à son église et aux artisans qu’il abrite, le second pour les vestiges de son magnifique château Renaissance qui accueille de nombreuses manifestations culturelles tout au long de l’année, en plus de ses deux musées permanents.

Nous espérons que vous aurez passé un agréable moment dans cette belle région.
 

 

 Retour haut de page