La Magnanerie

 

Sur les lieux de tournage de films dans le Luberon.

 

 

Le Luberon, ses beaux villages authentiques et ses paysages d'une beauté remarquable ont depuis longtemps inspiré les producteurs de films de cinéma ou de télévision :

 

Depuis que le grand Fernandel y fit sa dernière apparition ("Heureux qui comme Ulysse" - (Roussillon et Cavaillon), le Luberon ne compte plus les belles histoires qui l'ont choisi comme écrin.

 

Sans pouvoir être exhaustif, on peut principalement citer les films tirés des ouvrages de Marcel Pagnol : "Manon des Sources" et "Jean de Florette" (Vaugines, Mirabeau, Ansouis...) et les beaux paysages naturels dans "La Gloire de mon Père" et "Le Château de ma Mère".

 

Le village de Grambois représentait le village de la Treille, et ses places servaient de cadre à la partie de boules et au retour de la chasse aux bartavelles. "Le Hussard sur le Toit" a couru sur ceux de Cucuron ;

 

Josiane Balasko a choisi Apt, Roussillon, Cavaillon et d'autres lieux charmants du département pour le tournage de "Gazon Maudit" de même que Claude Lelouch pour réaliser "La Belle Histoire".

 

Isabelle Adjani et ses partenaires de "L'Été Meurtrier" évoluèrent à Gordes, Goult et les environs.

 

Dans la zone, une grande partie de la série TV à succès "Le Château des Oliviers" a été tournée entre Gargas et Ansouis. Celle, un peu plus ancienne de "l'Amour en Héritage" avait déjà pour cadre Cavaillon et d'autres beaux panoramas du Luberon.
 

Si le Luberon a été souvent choisi pour cadre pour des tournages, il ne faut pas oublier que de très nombreux artistes l'ont également choisi par la suite pour cadre de villégiature, contribuant ainsi à la renommée de la zone.
 

Enfin n'oublions pas non plus que c'est en Luberon et plus précisément à Ménerbes que l'écrivain britannique Peter Mayle s'est installé et a puisé l'inspiration nécessaire à la rédaction de son best-seller "Une Année en Provence" et ses suites. Il a depuis quitté notre région sans l'oublier toutefois.
 

Source : Comité départemental du Tourisme de Vaucluse
 

 

 Retour haut de page